Charles Rosier, impliqué dans la recherche

photo p5Charles Rosier a réalisé ses études secondaires au lycée Fénelon de Paris, pour y décrocher ensuite son diplôme de baccalauréat de série scientifique en 1991. Par la suite, le jeune homme rejoint l’établissement Intégrale où il effectue deux ans de classes préparatoires aux grandes écoles de commerce.

Après ses études préparatoires, Charles Rosier est admis à l’ESCP Europe en 1993, une ancienne école de commerce qui a cofondé les Hautes Etudes-Sorbonne-Arts et Métiers (HESAM). La qualité de la formation qu’il y a suivie (triple accréditation de l’ESCP Europe : Association to Advance Collegiate Schools of Business, European Quality Improvement System et Association of MBA) lui permet ainsi de s’engager dans une profession reconnue à l’échelle internationale.

Tout au long de sa carrière professionnelle, Charles Rosier veille au respect du credo de l’Europe, « Rester fidèle à ses valeurs humanistes, tout en anticipant les nouvelles tendances du monde ». C’est la raison pour laquelle il continue de soutenir diverses sociétés qui contribuent à l’épanouissement des citoyens. A cet effet, Charles Rosier contribue au soutien des entreprises qui œuvrent dans divers domaines dans le but de découvrir de nouvelles opportunités et de se perfectionner avec les clients et investisseurs internationaux exerçant dans d’autres secteurs innovants. Pour ce faire, Charles Rosier les encourage à investir dans les secteurs prometteurs et d’utiliser les nouvelles technologies. De nombreuses entreprises et organisations reçoivent également l’appui de Charles Rosier pour réaliser diverses activités à vocation coopérative telles que la distribution de nourriture et l’offre de services à destination des territoires démunis.

Intéressé par les troubles du système nerveux, Charles Rosier décide de soutenir les recherches entreprises par le professeur Etienne-Emile Baulieu, docteur en études supérieures en sciences, et docteur en médecine. Le professeur effectue ses recherches au sein de la société Mapreg dans l’optique de trouver un remède à la dépression, aux accidents vasculaires cérébraux (AVC) et aux troubles liés à la paralysie des membres supérieurs et inférieurs causée par une lésion de la moelle épinière. Le laboratoire biotechnologique Mapreg a ainsi élaboré récemment un médicament dérivé des neuro-stéroïdes qui permet de restaurer la plasticité des neurones et de protéger la moelle épinière.

En marge de ses activités professionnelles, Charles Rosier travaille également pour la promotion des arts et de la culture. En effet, il a participé à la pré-production et à la réalisation de « Golden Door », un film réalisé par Emanuele Crialese et joué par Charlotte Gainsbourg et Vincenzo Amato. Ce film a été récompensé par le Lion d’Argent durant le Festival Mostra de Venise de 2006.

Par ailleurs, Charles Rosier a aussi contribué à la production du premier disque de la chanteuse française Lola, intitulé « Everybody relax ». Il participe régulièrement aux activités de « My Major Company », une communauté en ligne spécialisée dans le financement participatif.

En outre, Charles Rosier se consacre également du temps pour lui-même, notamment en pratiquant régulièrement du sport. Il s’intéresse entre autres au snow-board, à la chute libre, à la planche à voile et au kite-surf.